Entrainements de Golf : Les bras durant le Swing - Bons Plans golf
6475
post-template-default,single,single-post,postid-6475,single-format-standard,qode-core-1.1.1,suprema-ver-1.6,qodef-smooth-scroll,,qodef-smooth-page-transitions,qodef-grid-1000,qodef-blog-installed,qodef-header-standard,qodef-fixed-on-scroll,qodef-default-mobile-header,qodef-sticky-up-mobile-header,qodef-dropdown-default,qodef-search-covers-header,qodef-woocommerce-page,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
Entrainements de Golf : Les bras durant le Swing

Entrainements de Golf : Les bras durant le Swing

Entrainements de Golf : Les bras durant le Swing

A lire aussi :

Entrainements de Golf : Les bras durant le Swing

La gestion de vos bras durant le swing est déterminante pour réaliser une bon Swing. Généralement, les débutants ne font pas du tout attention au mouvement de leurs bras. Pourtant, c’est la partie du corps par laquelle toute l’énergie cinétique passe pour ensuite être transmise au Club (et oui l’énergie démarre de vos pieds pour finir dans la tête de votre club qui elle même la transmettra à la balle durant l’impact #Physique). Cet article peut donc aider les débutants tout comme les confirmés.

Si l’on décompose un swing, il y a 3 phases principales :

  • Le Back Swing : Période durant laquelle votre club va emmagasiner de l’énergie. Vous levez votre Club vers l’arrière. 
  • Le Down Swing : Période durant laquelle le club va redescendre pour aller frapper la balle. 
  • Le Finish : Période post impact. Ce moment est propre à chaque joueur. Certains joueurs sont d’ailleurs reconnaissable à leur Finish (Arnold Palmer)

Durant ces 3 phases, les bras vont bouger dans l’espace. Chaque mouvement, cassure, pliure de vos bras peuvent modifier votre swing (en bien ou en mal). Avant toute chose il est primordial de faire la différence entre quelque chose de rigide et quelque chose de tendu. La rigidité, c’est avoir une stature qu’on ne peut pas tordre. Elle n’est donc pas forcément tendue. Etre Tendu, c’est tirer au maximum de la longueur disponible. La résistance va donc être plus faible puisque l’objet est étiré au max de ses possibilités. Dans le cas d’un swing de golf, il faut être Rigide et surtout pas Tendu. Nous allons décortiquer le swing et afin de bien expliquer, nous nous baserons sur la vidéo (en bas) du swing de Rory McIlroy qui est un droitier (pour les gauchers, c’est l’inverse).

Analyse des bras durant le Swing

  • La positon de départ est simple. Les deux bras sont rigides et droits. Le Back Swing démarre. Vous pouvez constater que le bras gauche est toujours Rigide et qu’il ne plie pas. Le bras droit, commence à plier quand le Club n’est plus parallèle au Sol. Au top Swing, le Bras Gauche est toujours rigide et le bras droit à une pliure d’environ 90°.
  • Durant le Down Swing, jusqu’à l’impact, le bras gauche va rester Rigide sans se plier tandis que le bras droit, lui, va retrouver sa position initiale. C’est à dire redevenir droit et rigide comme au départ.
  • A l’impact, le deux bras passent la balle et c’est à ce moment (lorsque que les bras sont parrallèles au Sol) que le bras gauche va commencer à se plier. Ensuite, c’est un finish classique avec les deux bras pliés et les mains qui se trouvent à gauche de la tête.

Vous pouvez constater que le bras gauche (directeur) reste pendant 90% du swing rigide. Et c’est en faisant cela que votre swing va très vite s’améliorer. En maintenant le bras gauche rigide, vous éviter à votre swing de subir des modifications de trajectoire. En physique, il est toujours très important d’avoir des constantes (un peu comme au Putting avec la vitesse). Plus de constante = Moins de risques. Ensuite, en restant rigide, vous allez générer de l’énergie dans vos bras 😊. Si vous pliez vos bras, celle-ci va diminuer puisque la structure dans laquelle elle est stockée est en train de se détendre (perte d’énergie). C’est souvent au Top swing que cela se produit (phénomène d’Over Swing).

Voici maintenant quelques astuces que vous pouvez pratiquer durant vos entraînements au practice :

  • Réduisez l’amplitude de votre Swing : Beaucoup de débutant ont envie de balancer des prunes en plein fairway. Ils imaginent quand swinguant vite, les balles iront plus loin. Hors c’est la coordination des muscles du corps qui génèrent de la puissance et de la distance. En réduisant l’amplitude, l’énergie sera conservée et la régularité sera également là. Ensuite vous apprendrez à bouger vos hanches pour augmenter l’amplitude de votre geste.
  • Mettez un cache driver sous l’aisselle de votre bras droit : L’objectif est de garder le cache sous l’aisselle tout au long du swing (jusqu’à l’impact). S’il tombe, c’est que vos bras se sont éloignés de votre corps et donc qu’ils ont bougé dans l’espace.
  • Frapper les pieds joints : Cette technique va vous permettre de ne pas plier vos bras car vos hanches seront bloquées. Si vos bras se plient, c’est que vous avez dépassé la limite. En tapant plusieurs balles, vous mémoriserez la sensation au max de votre rotation.

En espérant que cet article vous soit utile. N’hésitez pas à commenter ou à partager à vos amis qui débutent.

SINON VENEZ DISCUTER AVEC « GÔLF » NOTRE BOT !

Golfement votre,

Bons Plans Golf Abonnement

RECEVEZ LES TENDANCES ET LES NOUVEAUTÉS DE LA PLANÈTE GOLF DANS VOTRE BOITE MAIL !

Suivez nous sur Instagram !

Bons Plans Golf instagram
No Comments
Leave a Comment
Simple Share Buttons

Ne manquez plus jamais une offre spéciale !

Renseignez votre adresse mail tout simplement :

Lire plus :
Putters TaylorMade Kalea pour femmes
Putters TaylorMade Kalea pour femmes

Le Putters TaylorMade Kalea pour femmes est conçu pour augmenter votre réussite sur les greens en vous apportant un roulement très...

Fermer